Conseillers(ères) en communication-Costa Rica-Maroc-Côte d'Ivoire

Titre du poste: Conseiller(ère) en communication

Emplacement: Costa Rica, Maroc, Côte d'ivoire

Durée: 8 mois.

Date de départ: Mars 2018

Langue de travail: Espagnol (Costa Rica) et français (Maroc et Côte d'Ivoire)

Conditions : Les mandats sont de nature volontaire. Tous les frais liés à l’affectation (nourriture, logement, assurances, billet d’avion) sont couverts par le programme. Le mandat est non-accompagné. Les coûts reliés à l’accompagnement du/de la conjoint-e et des enfants ne sont pas couverts. Les volontaires doivent participer à des séances de formation et préparation pré-départ.

Contexte

Le projet « Protection des enfants, femmes et autres collectivités vulnérables » (PRODEF) est mis en oeuvre par le consortium formé d’Avocats sans frontières Canada (ASFC) et du Bureau international des droits de l’enfant (IBCR) dans le cadre du Programme de coopération volontaire financé par Affaires mondiales Canada. Il vise l’amélioration de la protection des droits des enfants, des femmes et des collectivités en situation de vulnérabilité, ainsi que le renforcement de la démocratie et de la primauté du droit par l’accès à la justice.

Dans le cadre du projet PRODEF, des volontaires sont déployés pour appuyer et contribuer au renforcement des capacités de partenaires locaux, principalement des organisations de la société civile, qui oeuvrent en matière de droits humains

Sécurité

La sécurité des coopérants volontaires et des autres collaborateur-trice-s est au coeur des préoccupations du consortium ASFC/IBCR. Des mesures et protocoles de sécurité sont appliqués pour le personnel local, les expatriés, les coopérant-e-s volontaires et le personnel en mission court terme. Les candidat-e-s sélectionné-e-s sont formé-e-s en matière de sécurité et doivent s’engager à respecter les mesures et protocoles. Les activités n’étant entreprises que s’il existe des garanties suffisantes et que les conditions s’y prêtent, le consortium peut reporter ou annuler le déploiement de volontaires sélectionné-e-s, notamment pour des motifs liés à la sécurité.

Description du poste : Les conseillers(ères) volontaire seront amenés à conseiller, assister et appuyer techniquement l’équipe du partenaire dans leur travail concernant les communications internes et externes.

Concrètement, les volontaires peuvent être amenés à réaliser les tâches suivantes :

  • Identifier et analyser les outils et stratégies de communication interne et externe.
  • Appuyer l’élaboration d’un plan de communication interne et externe en étroite collaboration avec l'équipe de communication.
  • Assurer une bonne mise en œuvre du plan de communication en étroite collaboration avec avec l'équipe de communication en y associant les responsables des pôles et les responsables de programmes.
  • Identifier les besoins et organiser des modules de formations en communication auprès des responsables des pôles et les responsables de programme.
  • Accompagner l'équipe de communication dans la capitalisation et la diffusion de des expériences et initiatives innovantes au travers des médias sociaux.
  • Dans la mesure du possible, faciliter la recherche et la mise en contact avec des partenaires pour une pérennité de l’action de développement de la communication et la production de supports;
  • Fournir des recommandations et du soutien technique pour le début de la production de matériel ou autre moyen considéré comme prioritaire dans le calendrier d'exécution du plan de communication;
  • Contribuer à la collecte et à l’analyse des données.
  • Rédiger des articles sur le travail réalisé en lien avec la protection des droits de l’enfant, entre autres pour le site du consortium IBCR/ASFC.

Qualifications requises

  • Diplôme universitaire en communication, design graphique;
  • Expérience pertinente en communication organisationnelle et en élaboration de plans et de stratégies de communication ;
  • Bonne connaissance des médias sociaux;
  • Capacité à préparer et animer des formations, et à fournir des recommandations;
  • Capacité d’analyse, de synthèse;
  • Excellente capacité d’adaptation, autonomie, professionnalisme, et sens de l’initiative;
  • Excellente maîtrise du français parlé et écrit pour les postes au Maroc et en Côte d'Ivoire/ maitrise de l'espagnol parlé et écrit pour le poste au Costa Rica.

Atouts

  • Connaissance de l’arabe (darija) pour le poste au Maroc;
  • Maîtrise en communication;
  • Expérience de travail à l’étranger auprès de communautés ou de groupes vulnérables;
  • Connaissance du contexte social, économique et juridique des pays en développement;

Conditions d’admissibilité

  • Être citoyen(ne) canadien(ne) ou avoir sa résidence permanente;
  • Être couvert(e) par l’assurance maladie de sa province ou avoir une assurance privée
  • Être disponible pour participer à une formation pré-départ.

Processus de sélection

Les candidat-e-s intéressé-e-s doivent présenter leur dossier de candidature (lettre de motivation et curriculum vitae) en français (pour les mandat en Côte d'Ivoire et au Maroc) et en espagnol (pour le mandat au Costa Rica) avant le 10 février 2018 à 23h59, et ce, en complétant le formulaire en ligne accessible au bas de la page.


Participer